Le Sergent Recruteur… mais qui est-il ?

25 juil 2013
Catégorie : Bonnes adresses, Chefs

Le-Sergent-Recruteur

F & S Continuons les bonnes adresses découvertes à Paris dernièrement. Il a tout d’un restaurant gastronomique, mais ce n’est pas un restaurant gastronomique dans son code usuel, il a tout d’un bistrot, mais ce n’est pas un bistrot issu de la mode «  bistronomie «…  Alors qui est-il ?

C’est un peu la question que l’on se pose lorsque l’on pénètre dans cet établissement. Sa vitrine est restée traditionnelle comme celle du temps où le restaurant était destiné aux seuls touristes. Une fois la porte poussée, vieilles poutres et pierres anciennes sont encore là, mais le tout repensé par la star du design espagnol Jaime Hayon. Équilibre totalement maîtrisé entre style et confort, certes, mais le tout est chic et élégant, presque haut de gamme … donc pas totalement bistrot nous vous disions.

Le-Sergent-RecruteurLe-Sergent-Recruteur

En cuisine Antonin Bonnet, chef et propriétaire, qui a passé six ans à Londres, a posé ses valises du côté de Laguiole dans la Maison Bras… et ce passage en Aveyron n’est pas anodin dans l’assiette que le chef propose au quotidien. La nature, le jardin et le terroir sont très présents.

1140821

À table, on retrouve la décontraction des nouveaux bistrots signatures qui fleurissent dans Paris, pas de chichi, bar à l’entrée, machine à trancher le jambon, tables serrées, mise de table simple esprit « nature «, lumière tamisée, cuisine vitrée où s’active l’équipe, service attentif et détendu. Deux menus sont proposés c’est le chef qui en choisit le contenu… donc pas totalement gastronomique nous vous disions.

Nous avons beaucoup aimé les anachronismes dans cet établissement, et ils étaient très nombreux tout au long de la soirée. Ils interpellent, s’amusent de décalages, bousculent, perturbent parfois même, mais séduisent sans aucun doute.

Le-Sergent-Recruteur

Le menu « s’inspirer «  à 115 euros démarre très vite, d’entrée vous entrez dans l’univers culinaire du chef, en commençant par quelques feuilles de salade du jardin au vinaigre de cidre, des radis et jeunes navets crus entiers, une soupe de fanes de radis, et c’est parti pour un festival de saveurs avec un seul fil conducteur, le produit et son origine… c’est du terroir français exception faite pour les huîtres au kimchi et le bœuf de Bavière.

Le-Sergent-RecruteurLe-Sergent-Recruteur

Vous conviendrez que la cuisine est un jeu, et dans ce cas-là c’est le chef qui joue, c’est lui qui mène la barque, il vous amène avec lui sur les chemins de sa création. Cest évident que vous apprécierez, c’est frais, c’est bon, c’est savoureux… c’est différent de tout !

le sergent recruteur

 Le Sergent Recruteur – 41, Rue saint Louis en L’Île – Paris 4éme – tel 0143547542

QUE PENSEZ-VOUS DE CE BILLET ?
JE SUIS FAN J AIME 0%AMUSANT DÉCALÉ 0%
INTÉRESSANT SURPRENANT 0%TROP ÉNERVANT DÉPRIMANT 0%
PEU D INTÉRÊT PAS D ACCORD 0%INQUIÉTANT 0%

Mots clés: , ,

Un commentaire pour “Le Sergent Recruteur… mais qui est-il ?”

  1. Hausherr Hubert

    22. déc, 2013

    Bonjour Antonin Bonnet,

    Nous venons de suivre votre émission sur Cuisine+.
    Nous vous félicitons pour votre façon d’aborder la cuisine proche du produit et du naturel avant tout.
    Nous vous écrivons ce petit mot pour vous proposer de jeter un petit regard sur notre vie alsacienne…en effet nous sommes producteurs de vin d’Alsace naturels.
    Nous travaillons complètement à l’ancienne avec cheval de trait, pressoir manuel, jus de raisins fermentés naturellement qui produisent des vins authentiques.
    C’est avec plaisir que nous pourrions vous faire parvenir quelques échantillons si cela vous tente.
    Très cordialement

    Heidi et Hubert Hausherr
    Vignerons indépendants alsaciens

    N’hésitez pas : http://www.vinhausherr.fr

Laisser un commentaire