Le monde de l’hôtellerie de Luxe bouge. Un jeu de Monopoly à coûts de millions d’euros

17 déc 2011
Catégorie : Bonnes adresses, Brèves de Comptoir

Le fonds d’investissements Starwood Capital se désengage en France, 4 palaces sont à vendre, neuf mois après son rachat le Carlton à Cannes est déjà revendue, ça bouge dans l’hôtellerie de luxe à Paris et sur le Sud de la France. L’ouverture d’une nouvelle génération de «palaces» à Paris a bouleversé comme jamais le petit monde de l’hôtellerie de luxe. Royal Monceau, Shangri-La et Mandarin Oriental obligeant les palaces les plus anciens à une sérieuse remise en question. Des dizaines de millions d’euros vont être dépensés pour maintenir le niveau de qualité de leur produit. Le Qatar et Abu Dhabi veillent, l’argent coule à flot dans le Golfe et les investissements patrimoniaux s’accélèrent…

Etat des lieux

Cannes : Changement de propriétaire pour le Carlton, neuf fois après avoir été racheté, le Carlton de Cannes vient d’être revendu à un Qatari. Racheté par le milliardaire libanais Toufik Aboukhater, pour 450 millions d’euros à la banque Morgan Stanley, le Carlton a changé de main au profit de Gahim Bin Saad Al Saad investisseur privé de Doha. Pour se laisser convaincre la plus-value sur 9 mois a dû être conséquente. Dans ce jeu de Monopoly, les investisseurs du Moyen-Orient sont les seuls à avoir les moyens de suivre.

Nice : Autre vente qui pourrait intervenir dans les prochains mois, également propriété de Starwood Capital, le Palais de la Méditerranée. On ne connaît pas le prix de la mise en vente.

Monaco : Starwood Hôtels & Resorts pourrait vendre le Méridien Beach Plaza. La SBM dit avoir été approchée mais pour l’instant la vente est en stand-by.

Cannes : Le fonds d’investissement, Starwood Capital, souhaite vendre un palace de la Croisette à Cannes, le Martinez. Les responsables de cette société américaine avaient deux projets : soit vendre l’hôtel pour trois cents millions d’euros, soit le transformer en résidence et le vendre sous forme d’appartements. Dans ce dernier cas, la vente aurait pu rapporter jusqu’à un milliard d’euros. Mais, en septembre, la Ville a contre-attaqué en modifiant son PLU (plan d’urbanisme) pour protéger la destination hôtelière des palaces de la Croisette. Des fonds d’investissements d’Abu Dhabi et le groupe Accor seraient intéressés.

Paris : Starwood Capital souhaiterait vendre également le Concorde Lafayette et l’Hôtel du Louvre à Paris.

Paris : Le Ritz va devoir fermer pour travaux de modernisation et de remise à niveau.

Paris : Le Crillon récemment vendu par Starwood Capital à l’un des descendants de la famille royale saoudienne, envisage de fermer au cours du deuxième semestre 2012, probablement aussi pour une durée de deux ans. La direction s’est déjà attaquée à la façade et à la toiture, mais pas à l’intérieur. L’idée est de garder le style français, classique 18e, en modernisant l’hôtel, pour qu’à son tour il puisse prétendre officiellement à la distinction «palace», instituée en mai par le gouvernement. L’hôtel n’a pas de spa, ni de piscine. Les installations techniques et ses chambres ont vieilli. Selon un proche du dossier, le montant des travaux se situerait entre 70 et 100 millions d’euros.

Paris : Avenue Montaigne, le Plaza Athénée se prépare lui aussi à des mois de chantier, des travaux de grande importance sont entrepris suite au rachat des trois bâtiments contigus à l’hôtel l’an dernier. Ces projets sont prévus pour la fin de 2012. Parmi les éventualités, une fermeture pendant cinq mois est envisagée, à partir de novembre 2012.

QUE PENSEZ-VOUS DE CE BILLET ?
ABSOLUMENT DELICIEUX 0%J ADORE VRAIMENT 0%
CARRÉMENT SURPRENANT 0%FOLLEMENT DRÔLE 0%
TOTALEMENT RÉVOLTANT 0%FRANCHEMENT DÉPRIMANT 0%

Mots clés: , , , , , , , , , ,

Un commentaire pour “Le monde de l’hôtellerie de Luxe bouge. Un jeu de Monopoly à coûts de millions d’euros”

  1. noraaa

    19. oct, 2012

    bonjour,
    je souhaiterai avec l’adresse mail de Mr Toufic Aboukhater j’aurai une demande à lui faire

    cordialement

Laisser un commentaire