Les petits trucs pour influencer le choix du client sur une carte de restaurant

19 mai 2013
Catégorie : Tendances

Quand il s’agit de commander à boire et à manger,  » l’esprit ne sait pas ce que veut la langue  » dit le psychologue Howard Moskowitz. De cet adage d’autres questions surgissent: comment un restaurateur peut-il pousser un client à consommer plus lorsque celui-ci passe à table ?

Une étude anglaise confirme qu’il existe un certain nombre d’astuces que les restaurateurs utilisent pour influencer leurs clients. 

En premier lieu, le choix offert sur la carte . Ils ont tenté d’établir le nombre de plat idéal, la réponse reste évasive malgré des codes existants.

Ni trop, ni pas assez !

Dans un fast-food, les gens désirent six options par catégorie, alors que dans un restaurant traditionnel, ils préfèrent au minimum sept entrées, dix plats chauds et sept desserts. 

Mais tout reste complexe, d’ailleurs souvent les restaurants qui proposent de longues et interminables cartes sont souvent les moins bons.

Une nouvelle tendance, les menus imposés, les tapas … !

Ce choix si difficile explique donc le succès de formules toutes faites, ou encore des restaurants à tapas, qui enlèvent cette lourde responsabilité pesant sur les épaules des consommateurs, en permettant de goûter à plusieurs petites choses. Pour cela, il faut qu’un rapport de confiance soit établi avec le client, la signature du chef, la réputation du lieu, des médias et des commentaires clients favorables.

Une mise en page qui incite à prendre les plats les plus chers …

La mise en page des menus est faite de manière à mettre en valeur les plats les plus chers. Le regard parcourt généralement le document en suivant une forme de Z, et en commençant par le coin supérieur gauche. Les yeux sont ensuite attirés par les éléments placés dans des cadres, dans des couleurs différentes, en gras ou à côté d’images.

Jouer sur le langage de la nourriture

Donner un label ethnique à certains plats, par exemple, avec un nom italien, une référence à l’Asie, aller chercher dans la mémoire des plats familiaux, des références à des plats terroirs, les gens vont penser que le plat est plus authentique.

L’atmosphère 

Le son et l’atmosphère sont très importants, ils vont habiller le moment. Les chercheurs assurent que la musique classique nous pousse à commander des vins chers, une musique lente et une odeur douce nous invitent à rester plus longuement dans le restaurant, tandis qu’une musique pop plus entraînante augmente la consommation de sodas.

QUE PENSEZ-VOUS DE CE BILLET ?
JE SUIS FAN J AIME 0% AMUSANT DÉCALÉ 0%
INTÉRESSANT SURPRENANT 0% TROP ÉNERVANT DÉPRIMANT 0%
PEU D INTÉRÊT PAS D ACCORD 0% INQUIÉTANT 0%

Mots clés: ,

Laisser un commentaire