Pas grand chose à faire contre la gueule de bois… essayez peut-être de consommer des asperges ?

29 déc 2012
Catégorie : Brèves de Comptoir, Produits Saison marché

Comment survivre à une nuit blanche de réveillon après tout ce qu’on a ingurgité durant cette semaine de fête ? La réponse est simple : mangez des asperges. Une étude publiée dans le Journal of Food Science assure que ce légume a des propriétés bénéfiques pour le foie. Les acides aminés et les sels minéraux présents dans l’extrait d’asperges (ce qui suppose que vous devez en manger beaucoup pour que ça ait un effet) semblent atténuer la gueule de bois et protéger les cellules du foie contre les toxines.

Les chercheurs de l’Institute of Medical Science et de l’université nationale de Jeju (Corée du Sud) ont analysé les composants de feuilles et de jeunes pousses d’asperges. Ils ont comparé leurs effets biochimiques sur les cellules du foie chez l’humain et chez le rat. Selon eux, les résultats de leurs expériences fournissent les preuves biochimiques que l’asperge a une action sur « la lutte contre la gueule de bois et la protection des cellules du foie contre les agressions toxiques ».

Seul problème, ce n’est pas la saison, et il est difficile de se promener avec des asperges dans la poche un soir de réveillon.

Chacun sa recette miracle.

Dans tous les cas oubliez le café fort, la douche froide, l’exercice physique, l’artichaut, la cuillerée d’huile d’olive avant le repas et toutes les autres recettes de grand-mère : il n’existe pas de remède miracle contre la gueule de bois des lendemains de fêtes. Pour en venir à bout, chacun a sa technique, avec des recettes souvent surprenantes : jus de cornichon en Pologne, soupe de tripes en Roumanie, mélange jus de tomate/jaune d’œuf cru aux Etats-Unis, crevettes au Mexique, thé vert en Chine, café en Italie, prunes natures avec du thé au Japon.

Bouche sèche, marteau piqueur dans la tête, estomac barbouillé, nausées, vertiges, déshydratation, la gueule de bois n’intervient pas pendant le réveillon mais plusieurs heures après, quand le taux d’alcool diminue dans le sang. Elle atteint un maximum lorsque l’alcoolémie redevient nulle. La gueule de bois peut apparaître dès la consommation d’un verre, les femmes étant globalement moins « résistantes » à l’alcool que les hommes, mais elle touche pratiquement tout le monde au-delà de cinq verres.

Éviter la bière mais boire beaucoup d’eau.

Tous les trucs et remèdes sont contestés par les médecins : la caféine présente dans le thé et dans le café augmente le risque cardiaque et contribue à déshydrater l’organisme. Pas question non plus de boire de la bière au réveil qui ne peut qu’aggraver le mal.
 Il est en revanche conseillé de boire de l’eau, régulièrement beaucoup d’eau et en grande quantité, car la consommation d’alcool entraîne une déshydratation rapide – un litre d’eau perdu pour quatre verres d’alcool – qui amplifie certains des symptômes de la gueule de bois comme les maux de tête.

Quant à l’exercice physique ou à la douche froide, ils ne peuvent accélérer le travail d’élimination du foie, même s’ils peuvent être utiles pour lutter contre la somnolence.

 Les buveurs ont également peu de choses à attendre de médicaments comme l’aspirine qui risquent de provoquer des brûlures d’estomac ou des reflux acides, lorsqu’ils sont associés à de l’alcool. Attention aussi aux boissons prétendument dégrisantes qui n’ont pas fait la preuve de leur efficacité.
 Pour ralentir le passage de l’alcool dans le sang, il est conseillé de bien manger quelques heures avant de boire.

Mais le meilleur allié de la gueule de bois reste le temps. Seul le temps permet d’éliminer l’alcool et il n’existe aucune potion miracle. L’alcoolémie commence à baisser 1h après le dernier verre et il faut compter environ 1h30 pour éliminer chaque verre d’alcool.

Alors prudence, ne prenez pas le volant si vous avez bu au-delà d’un verre… et n’oubliez pas  » Modérez votre consommation d’alcool car tout abus est mauvais pour votre santé et pour le bien-être des autres. « 

QUE PENSEZ-VOUS DE CE BILLET ?
JE SUIS FAN J AIME 0%AMUSANT DÉCALÉ 0%
INTÉRESSANT SURPRENANT 0%TROP ÉNERVANT DÉPRIMANT 0%
PEU D INTÉRÊT PAS D ACCORD 0%INQUIÉTANT 0%

Mots clés: , , ,

Laisser un commentaire