Visiter Kiev le dimanche après-midi, un petit air de Bohème…

26 nov 2012
Catégorie : Art, Culture & Traditions, Voyage destinations loisirs

Alors que nous sommes à Kiev pour une présentation gastronomique de la cuisine des frères Pourcel, nous vous proposons de découvrir cette ville avec nous et de partager nos impressions sur le blog Pourcel.

On ne peut séjourner à Kiev sans profiter d’un dimanche après midi pour flâner dans les rues calmes de la Capitale le week-end, c’est vraiment le jour où on peut apprécier les rue calmes et ce petit air de Montmartre qui circule en ce mois de novembre avant que n’arrivent les grands froids qui bercent l’hiver.

C’est ce que nous avons fait ce dimanche, nous échappant de la cuisine pour découvrir cette ville étonnante au visage inattendu, une ville au double visage posée le long du Dniepr qui se doit d’être abordée par son fleuve. Chargée d’histoire et d’incessantes invasions et de traditions orthodoxes, elle est une des plus anciennes villes millénaires de Ruthénie. Avec ses 2,5 millions d’habitants Kiev a tout d’une future grande, ses palais baroques, ses villas bourgeoises, ses parcs boisés, ses places typiques, et surtout ses églises, ses très nombreuses églises dont certaines sont classées au Patrimoine Mondial de l’Humanité.

La ville possède un patrimoine religieux exceptionnel. Kiev est des plus vieille ville de l’Europe de l’Est, l’architecture des églises est emblématique de son histoire. Admirez la Cathédrale Sainte-Sophie et ses 13 coupoles dorées, Saint-Michel qui lui fait face, mais aussi le Monastère de la Laure de Petchersk s’érigeant sur 22 hectares et couvrant deux collines. Ne loupez pas le Palais Marlinski et l’Opéra situé au milieu du centre ville.

La ville haute est juchée sur la colline, c’est le véritable centre ville historique de Kiev, c’est ici que l’on peut admirer les bâtiments traditionnels et les palais baroques. La ville basse, plutôt nouvelle, s’étend sur 30 kilomètres le long du fleuve. Elle offre tous les visages du plus glamour au plus industriel et de mauvais goût. Le fleuve … parlons en! Le Dniepr est long de 2300 kilomètres, il traverse la Russie, la Biélorussie, et l’Ukraine pour se jeter dans la Mer Noire. Il traverse Kiev, mais aussi l’Ukraine dans son ensemble, l’Ukraine d’ailleurs qui est le pays le plus vaste de l’Europe de l’Est après la Russie.

Kiev est une ville qui s’ouvre sur l’Europe plus d’ailleurs sur le côté Russie, où l’histoire est un peu lourde. Elle s’identifie de plus en plus à l’Europe scandinave, une route vers l’Europe de l’ouest entamée lors de l’instauration de l’indépendance. Tout n’est pas réglé encore dans ce pays même si la route peut-être encore longue pour que le niveau de vie atteigne celui des pays de l’Union Européenne, ici les choses avancent vite.

Les stigmates du passé sont encore présents, le niveau de vie même si il s’améliore est encore assez bas, le fossé s’est creusé entre les grandes fortunes et la population, mais une autre idée de l’Ukraine à vu le jour avec l’ouverture du tourisme et l’arrivée en masse des étrangers.

Dans la vieille ville, de nombreux parcs ombragés en été et glaciaux en hiver, donnent de vrais espaces de verdures. Les ruelles pavées, les façades colorées, les fresques baroques, les allées escarpées transmettent une certaine douceur de vivre. De nombreuses rues sont parsemées de kiosques où l’on peut trouver des antiquités, des objets traditionnels ou artisanaux. Il faut les parcourir, c’est un petit Montmartre que vous découvrirez, mais attention la nuit tombe vers 16 heures en cette période, il vaux mieux y aller de bonne heure.

Le charme fait son chemin, on a du mal à ne pas y succomber.

Non loin de là vous pourrez arpenter la célèbre rue Khreshchiatik les  » Champs Élysées  » de Kiev, une grande et large avenue d’esprit stalinienne aujourd’hui devenue un alignement de magasins aux grandes marques occidentales, il n’en manque pas une comme dans les grandes Capitales du monde occidental.

L’hiver arrive vite en Ukraine, une fois finies les chaleurs estivales qui font de l’Ukraine une destination estivale appréciée des adeptes de fêtes énormes style Ibiza sur la Mer Noire, l’Ukraine change de visage une fois les grands froids annoncés, le pays s’enferme dans une sorte d’hibernation qui n’est que façade. La ville de Kiev est dynamique que se soit le jour ou la nuit, même si parfois le grand froid fait régner un calme apparent, ne vous y trompez pas Kiev peut révéler aussi son côté Underground. Emmitouflés dans leurs tenues épaisses et chaudes, leurs fourrures chics, ou leurs bottes pour affronter la neige, les Ukrainiens ne se laissent pas intimider par les températures glaciales, la vie continue, animée, active et culturelle.

Beaucoup d’animations culturelles émaillent les longs mois d’ hiver, les concerts, les opéras, les salles de cinémas, les expositions d’arts contemporains, les défilés de modes, les concerts live, les bars, les clubs… rien ne manque à qui veut s’occuper et se distraire.

Des longues files d’attente devant les expositions et les évènements qui animent la ville.

@@@

Et bien sûr en flânant dans les ruelles de la ville vous ne pourrez pas ne pas vous arrêter dans un de ses bars à chocolat, où vous pourrez déguster de merveilleux chocolats chauds qui ont beaucoup de succès ici.

C’est très populaire, à consommer sur place ou à emporter, vous pourrez choisir votre chocolat.

Noël approche, les étagères sont déjà remplies de gourmandises et de chocolats originaux, les enfants profitent le dimanche d’ateliers de pâtisserie où ils apprennent à réaliser des bonbons en chocolat et à parfumer des ganaches. Ainsi va la vie en Ukraine où malgré un passé dur et violent, et un présent pas toujours aisé, on a ré-appris à profiter des bons moments qu’offre cet apprentissage de la liberté.

Des Fêtes de fin d’année à Kiev ne vous disent pas de bonnes choses ?

QUE PENSEZ-VOUS DE CE BILLET ?
ABSOLUMENT DELICIEUX 0%J ADORE VRAIMENT 0%
CARRÉMENT SURPRENANT 0%FOLLEMENT DRÔLE 0%
TOTALEMENT RÉVOLTANT 0%FRANCHEMENT DÉPRIMANT 0%

Mots clés: ,

Laisser un commentaire