Food Trucks les vrais chiffres et tout ce que vous vouliez savoir

10 avr 2015
Catégorie : Non classé, Tendances

F&SFood truck les vrais chiffres et tout ce que vous vouliez savoir

La révolution Food Trucks aura bien lieu, même les villes les plus rétissantes s’y mettront. Si le phénomène des Food trucks est de plus en plus en vogue en France, son développement était jusqu’ici limité partout à cause d’une législation stricte et pas adaptée. Pour se trouver une place, les camions devaient faire preuve de beaucoup d’inventivité, utilisant tous les emplacements disponibles : parking privé, marché, événementiel, etc.

Mais les choses changent …

Suivez ci-dessous l’actualité des Food Trucks

Le Chariot

Les food Trucks en quelques chiffres :

– 350 food trucks sont référencés actuellement sur le territoire français.

– On enregistre une progression de +1.200% en 2 ans.

– On estime qu’un nouveau Food truck est créé chaque jour.

– La Mairie de Paris a enregistré 250 demandes en 18 mois.

– La Mairie réfléchit à la création de 40 emplacements.

– Pour l’achat d’un véhicule + l’équipement il faut compter environ 40 000 euros.

– Les prix ont chuté d’environ 40 % en 4 ans, le secteur s’étant organisé.

– Une estimation des frais d’essence par mois  – 150 à 200 euros – environ.

– Il faut compter 9 semaines en moyenne de construction et d’aménagement.

– Le client dépense 10 euros de panier moyen.

– Clientèle jeune : 30 ans de moyenne d’âge pour le client des Food Trucks.

Burger food truck

Tous les jours un nouveau food truck est lancé.

On estime qu’en 2013 trois restaurants traditionnels ouvraient chaque jour, il faut savoir que parallèlement 6 restaurants traditionnels mettaient la clé sous la porte tous les jours à cause de la crise économique. Alors forcément, le food truck peut apparaître comme un nouvel eldorado, mais la réalité est souvent plus brutale. En cause ? La relative méconnaissance de l’activité et le manque de formation culinaire des exploitants.

 

 Paris veut créer 40 emplacements pour les food trucks

La municipalité a décidé d’encourager le développement des food trucks dans la capitale en lançant un appel à projet pour attribuer des emplacements publics à ces camions gastronomiques. Ça se bouscule sur les trottoirs, Paris avait déjà ses Vélib, ses Autolib, ses voies piétonnes, ses pistes cyclables, ses voies pour les taxis et les bus, ses berges aménagées, elle aura maintenant ses emplacements pour les food trucks. Anne Hidalgo a décidé de créer une quarantaine d’emplacements destinés à accueillir ces nouveaux acteurs de la gastronomie parisienne, une façon d’encourager l’innovation. Les camions auront à choisir un ou deux emplacements qu’ils pourront occuper un ou deux jours par semaine, pour une durée d’un an.

Food Trucks

Les banques demandent un emplacement avant de financer 

C’est une des barrières à la création d’un Food truck, les banques sont frileuses à octroyer des crédits, ils demandent l’obtention d’une autorisation préalable d’emplacement avant d’accorder un financement.  » C’est un cercle vicieux : les banques demandent à ce que vous ayez déjà un emplacement pour vous soutenir, alors que les mairies refusent de vous accorder un emplacement tant que vous n’avez pas investi dans un camion  » constate un connaisseur du milieu.

 

Préférence aux projets bio et aux produits frais

La Maire de Paris, mais aussi d’autres villes en France veulent privilégier la restauration bio et les produits frais. Pour choisir les futurs camions, préférences aux projets « écolo » qui mettent en avant les produits frais issus de circuits courts ou de la filière bio. Autres critères de sélection, l’utilisation de matériaux durables et réutilisables, la motorisation des camions, ou encore le look de ceux-ci. À Paris « les camions autorisés s’insèrent dans l’espace urbain de façon créative ».

Food Trucks

Un défi : fidéliser la clientèle

Une fois les emplacements trouvés, il faut tenir une présence régulière et méthodique ( jours, heures … ), pour devenir fidèle un client doit s’habituer à se rendre au rendez-vous. Faute d’un local fixe, il faut communiquer sur Internet et être présent sur les réseaux sociaux pour lancer son activité. Il existe maintenant des sites internet dédiés aux Food trucks ( comme Track The Truck ). Il faut faire connaître son activité en communiquant sur l’offre et donner aux potentiels clients la possibilité de faire appel au camion pour des soirées privées.

 

Le Peugeot Design Lab invente le Food Truck de demain

Food Trucks PeugeotFood Trucks PeugeotFood Trucks Peugeot

Fruit de deux ans de travail le food truck de Peugeot fait quatre mètres de long sur deux de large mais surtout 13 mètres lorsqu’il se déploie entièrement, prenant alors des airs d’amphithéâtre. Dévoilé la semaine dernière, le camion affiche une allure et des dimensions inédites. Mais son design extérieur ne constitue pas sa seule originalité, on y découvre l’installation d’un mange-debout et d’un store banne évitant aux clients de se retrouver de manger sous un soleil de plomb ou, pire sous la pluie. Concernant les déchets, le food trucks dispose aussi de poubelles intégrées au véhicule. Le véhicule est en effet doté d’une cuisine professionnelle permettant de proposer une grande diversité à bord, un vrai restaurant nomade. Innovation, la possibilité d’intégrer un DJ.

 

Insolite : Le Chariot Paris Food Truck

Food Trucks Le ChariotFood Trucks Le Chariot

Sur le site internet du mécénat du groupe de l’assureur Axa, partagerproteger.axa.fr , parmi les projets qui risquent d’être aidés financièrement figure un food truck. En effet, tous les mois AXA en partenariat avec MyMajorCompagny propose de voter pour des projets de développements solidaires. Les trois premiers ayant récolté le plus de soutiens avant la fermeture des votes recevront une aide financière de la part d’AXA, dans le cadre de l’opération Partager-Protéger. Sur les six projets du mois d’Avril le projet du premier Food Truck participatif, c’est le projet de Christophe Techer, un  » Chariot  » 100% terroir français et des burgers signés par un chef étoilé. Allez un coup de main … VOTEZ ICI

Mots clés: , , , , , , , , ,

19 commentaires pour “Food Trucks les vrais chiffres et tout ce que vous vouliez savoir”

  1. Les Tasters

    12. avr, 2015

    C’est bien vu d’indiquer ces données car elles manquent cruellement à la connaissance générale.
    On a maintenant dépassé les 350 FT en France. Il n’y a pas de compte officiel. Nous sommes justes quelques uns à tenir une comptabilité.
    La France ne fait que rattraper un retard sur le reste du monde. Il ne faut pas croire qu’il s’agit d’un effet de mode. C’est une nouvelle tendance de la restauration qui prend racine. Il est même dommage que la France ne soit pas présente, vu sa culture culinaire, dans la restauration sur le pouce.
    D’après mes infos, les délais de fabrication sont allongés par l’accord tardif des banques, exigé par les fabricants.

    Sinon, il ne faut pas oublier notre page dédiée sur l’actualité des food trucks et de la street food, mise à jour régulièrement.

  2. Track The Truck

    13. avr, 2015

    Bel article ! Nous comptabilisons pas loin de 450 food trucks en France : il y a de nouvelles créations chaque semaine ! L’Ile de France, Montpellier, la région marseillaise et lyonnaise sont d’ailleurs très dynamiques.

    Camille de Track The Truck

  3. THOMAS Ludovic

    17. mai, 2015

    ameneralisteour ami(e)s food trucker, article realiste qui montre bien la tendance de la France au developpement de la street food. Comme toujours nous avons un sacré retard et effectivement, c’est tout à fait réel, les banques sont frileuses. Pareils du côté des administrations. Certains créateurs baissent les bras devant de tels obstacles. Mais le secret, c’est de croire en son projet, de le defendre, d’avoir un business plan le plus réel possible sans trop d’obtimiste. En effet, nous tombons tous dans le piège. Ce qu’il faut savoir, c’est avoir des résultats minimum vital, et non pas ce dire mes burgers, mes recettes sont les meilleurs et je vais faire 50, 100, 200 clients par service, car vous risquez de tomber par terre très vite et si votre trésorerie de départ est faible, de faire banqueroute rapidement. En effet vos mieux essayer de tabler sur une vingtaine de clients au démarrage, voir une trentaine et que ceci vous rende joyeux, que d’avoir projeté des objectifs, non pas Irréaliste mais trop optimistes pour les débuts. Ensuite c’est vrai, que les emplacements sont pour beaucoup, sur le resultat du CA. Les mentalités sont amenée à changer et au niveau des emplacements, c’est un travail d’usure, relancer sans cesse. Une fois tout ces obstacles abattu, c’est les premiers jus, les premiers ÇA…

  4. […] ! Car comme son nom l’indique, le food truck n’a pas d’emplacement fixe et se balade. Selon les frères Pourcel, la Mairie de Paris aurait enregistré 250 demandes en 18 mois, penchant davantage vers les projets […]

  5. De bien beau projet sur le Marché du foodservice France !

  6. khadissa coly

    29. oct, 2016

    Bonsoir, je veux travailler ou entreprendre avec les food truck mais j’ai pas les moyens.
    Je cherche quelqu’un qui peut m’aider à réaliser mes rêves. Je cherche un financement.
    Qui va m’aider svp ?

  7. OLIVIER

    05. mar, 2017

    Un autre chiffre: 1872.

    Selon le New York Times c’est le chiffre de l’année d’apparition du premier foodtruck aux USA;

    Autant dire que l’idée n’est pas nouvelle mais qu’elle est promise à un avenir certain;

  8. Bastien33

    09. mai, 2017

    Bonjour à tous et à toutes,

    Sympa cette article, j’ai moi-même sauté le pas de lancer mon food-truck en 2015. Si vous désirez venir gouter mes plats, je me ferai une joie de vous servir, en midi ou en soirée .

  9. David

    11. mai, 2017

    Merci pour ces infos sur la restauration et le marché du food truck !

  10. gaudin

    12. mai, 2017

    Bonjour,
    je cherche partenaire pour ouvrir un foodtruck sur Nantes et sa région.
    Je suis actuellement en formation pour la construction du projet.

  11. Chef

    18. juin, 2017

    Merci pour cet article ! En fait, je cherche des statistiques et des chiffres sur le Food truck à paris, La dernière statistique que j’ai entendue était qu’il y avait 62 Food truck à Paris pour une source sans caution !! toute suggestion svp ?

  12. fab

    26. août, 2017

    Très bon article mais attention aux faux semblants, 15h / jour, vous devenez plongeur, cuisinier, commercial, comptable,… affrontez au quotidien le chaud, le froid, le vent la pluie, problèmes mécaniques, pannes, pertes, concurrence… Prenez garde.
    En activité depuis 3 ans bientôt pour 500€/mois à deux… le prix de la liberté…?
    Notre site https://www.axebon.net/

  13. joe

    11. fév, 2018

    « En activité depuis 3 ans bientôt pour 500€/mois à deux… le prix de la liberté…?
    Notre site https://www.axebon.net/ »

    il nous prends pour un con lui 250/mois … tu va sur son site il est blindé…

  14. just monica

    08. mar, 2018

    génial

  15. dada

    29. avr, 2018

    Bonjour
    je suis à la recherche d un partenaire pour l ‘ouverture d’un food truck reunionnais dans les Landes .
    je suis actuellement en formation pour la construction du projet.

  16. WNP FOODTRUCK

    11. juin, 2018

    Bonjour,

    Je m’appel Younes, je fais du Commerce International, à cet instant je vie en chine je travail pour les FOOD TRUCKS, vous pouvez meme le personnaliser.
    Pour plus d’info vous pouvez jetez un coup d’oeil sur notre site officiel: https://www.wnptrucks.com/ ou sur notre page facebook: https://www.facebook.com/pg/wnpfoodtrucks/about/?ref=page_internal
    on se situe au milieu de la chine la ville WUHAN.
    je vous pris de contacter mon email si vous êtes intéresser par mon offre
    Cordialement,

  17. soiu

    22. jan, 2019

    salut je mappelle thibaut je crée un food truck

  18. FOOD TRUCK USA

    02. mar, 2019

    bjr j’ai cree mon food truck (en remorque) en 2015 suite a un licenciement ,je ne regret nullement ce changement de vie pour info je les cree sans aucun business plan j’ai galéré 2 petits mois il faut de bons spots et des bons produits et etres commerçants avec ses clients

  19. manon

    15. juil, 2019

    @FOODTRUCKUSA bonjour je souhaiterais savoir quel statut vous avez choisis pour la création de votre food truck svp ??
    serait-ce possible de vous poser quelques question par mail ??
    merci beaucoup d’avance.
    manon

Laisser un commentaire